Numeric-basic - accueil
NOTIONS DE BASE
 
1 - Composition d'un ordinateur
 
Cette article a pour but de vous sensibiliser aux rudiments de l’informatique. Il ne s’agit pas de faire de vous un informaticien (laissons la technique aux techniciens) mais de vous aider à comprendre le fonctionnement de la machine que vous utilisez et qui vous permet de lire ces lignes. Pourquoi faire direz-vous ? Est-t-il nécessaire de savoir comment fonctionne une voiture pour la conduire ? Assurément non. Néanmoins, on peut quand même se demander si un certain nombre d’accidents n’auraient pas pus être évités si les conducteurs avaient eus quelques notions élémentaires de mécanique leur permettant de mieux anticiper le comportement de leurs véhicules dans des situations extrêmes. En informatique c’est un peu la même chose. Mieux comprendre le fonctionnement de votre ordinateur vous rendra de nombreux services. En effet, la plupart des pannes que peuvent rencontrer les utilisateurs sont généralement bénignes et peuvent être solutionnées simplement, sans recourir nécessairement à l’intervention d’un spécialiste (même s’il s’agit de votre neveu). Avant d’aller plus loin, sachez que nous parlons ici « d’ordinateur personnel » dans la forme qu’il a en 2009, les technologies et les usages évoluant rapidement, la notion « d’ordinateur personnel » de 2015 aura sans doute un peu évoluée, voici ces notions de base :
1 - Comme une voiture, un ordinateur est un assemblage de composants qui ne prennent le nom d’ordinateur que lorsqu’ils sont réunis et fonctionnent ensemble (une roue, une portière ou un moteur ne constituent pas à eux seuls une voiture). En revanche, si l’apparence des ordinateurs peut être très variée (un portable, un ordinateur à écran intégré ou une « tour » rangée sous un bureau), ceux-ci sont constitués à 90 % des mêmes types de composants, c’est la façon de les assembler qui diffère. Ainsi, l’une des erreurs courantes des néophytes est de prendre la partie pour le tout, en l’occurrence de confondre, par exemple, l’ordinateur avec son écran. Ce dernier n’est pourtant qu’un élément marginal, pour ne pas dire facultatif, de l’ordinateur.
Quels sont ces composants ?
Dans tous les ordinateurs grand public actuels vous trouverez (presque) toujours :
- Une carte mère. C’est un grand circuit imprimé sur lequel viennent s’assembler la plupart des autres composants. C’est par elle que les informations circulent entre les différentes parties de l’ordinateur.
- Le processeur. C’est le cerveau de l’ordinateur, c’est lui qui effectue la grande majorité du travail de calcul, sachez que pour un ordinateur tout est du calcul, même si vous l’utilisez pour écrire un roman (voir l’article : analogique ou numérique).
- Le disque dur. C’est dans le disque dur que vous allez stocker toutes les données que vous manipulerez avec votre ordinateur. Nous disons bien toutes les données, qu’il s’agisse de votre comptabilité, de vos photos de vacances ou de votre recueil de poèmes. Vous y rangerez aussi des logiciels, ceux-ci permettent à votre ordinateur de fonctionner et d’accomplir les taches que vous lui confiez.
- La mémoire vive. La fonction de la mémoire vive est proche de celle du disque dur. En effet elle sert aussi à stocker les données que vous utilisez, mais elle est beaucoup plus rapide que ce dernier et augmente ainsi très nettement les performances de l’ordinateur. En revanche, toutes les données qu’elle contient disparaissent dès l’extinction de l’ordinateur. C’est pourquoi ne sont chargées sur la mémoire vive que les données que vous aurez récemment sollicité ainsi qu’une copie des logiciels en cours d’utilisation. Avant l’extinction de l’ordinateur, toutes les données que vous aurez modifiées seront recopiées sur le disque dur afin d’y être conservées.
- L’écran, les hauts parleurs, le clavier et la souris. A priori tout utilisateur d'un ordinateur connait ces éléments et les considère même souvent comme étant l'ordinateur lui-même. En fait il s’agit des quatre éléments « facultatifs ». Pourquoi facultatifs ? Et bien en réalité, aucun d’entre eux n’est utile au fonctionnement de votre ordinateur, mais leurs rôles n’en sont pas moins fondamentaux, puisqu’ils forment ce que l’on appelle « l’interface ». C’est grâce à eux que vous aller pouvoir interagir avec votre machine et les logiciels qu'il contient. Le clavier et la souris vous permettent de lui dire ce que vous voulez et l’écran et les hauts parleurs vous permettent de voir et d’entendre ce que l’ordinateur veut vous montrer et vous dire. De ce fait, ces éléments forment la partie émergée de l’iceberg, c’est pourquoi ils sont souvent confondus avec l’ordinateur lui-même. C’est notamment le cas de l’écran, surtout lorsqu’il s’agit d’une machine de bureau, l’ordinateur proprement dit étant, en fait, rangé sous le bureau, mais seuls l’écran, le clavier et la souris sont visibles « en surface ». Pour vous en convaincre, si vous possédez ce type de machine, il vous suffit de demander quelque chose à votre ordinateur, lire un film par exemple et de débrancher votre clavier ou votre souris et d'éteindre l'écran quelques instants... Quand vous les rebrancherez, vous constaterez que la lecture du film s'est poursuivie normalement « en votre absence ». Évidemment cette expérience ne peut être réalisée avec un portable ou un ordinateur monobloc comme un iMac, puisque dans ce cas les composants ne sont pas physiquement dissociables.
- La carte video. Elle a pour fonction de convertir les informations transmises par l’ordinateur en un flux de données lisible par l’écran. Selon les machines, il peut s’agir d’une carte indépendante, on parle alors de « carte fille », ou d’un composant directement intégré à la carte mère.
- La carte contrôleur. C’est sur cette carte que se connectent la plupart des périphériques externes comme le clavier, la souris, l’imprimante… Comme la carte video elle peut être indépendante ou intégrée.
- La carte son. Comme son nom l’indique, elle permet la reproduction du son vers les hauts parleurs mais également l’enregistrement via un micro. Elle peut aussi être indépendante ou intégrée.
- Le lecteur de CD, DVD et Blu-ray. Cet élément permet la lecture et souvent la gravure de supports amovibles tels que les cd-rom ou dvd-rom ainsi que les cd audio ou video. Aujourd’hui ce type de lecteur n’est plus nécessairement intégré sur toutes les machines. C’est le cas en particulier des « netbooks », ces mini-portables à petit prix que vous trouvez chez tous les revendeurs. Il y a deux raisons essentielles à cela, la première est la réduction de l’encombrement et du poids des portables (du prix aussi). En effet si les disques cd ou dvd sont des objets assez petits (12 cm de diamètre), ils sont énormes au regard de la taille de ces nouvelles machines. La seconde est qu’avec le développement de l’Internet à haut-débit, il est aujourd’hui facile de télécharger, directement en ligne, les grandes quantités de données que ces disques permettent de stocker.
- Les périphériques. Sous le terme « périphériques » on regroupe tous les éléments complémentaires qui peuvent être connectés de manière externe à votre ordinateur. Les plus importants sont : les imprimantes, les scanners, les disques durs externes, les web-cams, etc (voir la rubrique : un monde de matériels).
Les imprimantes : il en existe deux types principaux, les imprimantes laser et les jets d’encre. Il s’agit de deux technologies différentes possédant des avantages et des défauts respectifs (pour les différencier, reportez vous à l’article : les imprimantes).
Les disques durs : Les disques durs externes ne sont en réalité que des disque durs internes (comme ceux qui sont intégrés dans les ordinateurs) auxquels a été ajouté un boîtier protecteur permettant de les déplacer aisément et de les connecter à des machines différentes (voir l’article : les disques durs).
2 – Tous les ordinateurs ont besoin d’un « système d’exploitation » pour fonctionner. Il s’agit du système nerveux de votre machine, mais ce n’est pas une pièce matérielle, c’est un logiciel. Qu’est ce qu’un logiciel ? C’est un programme rédigé dans un langage précis, un code, dont la connaissance est réservée aux informaticiens. Ce code, vous ne le voyez jamais, c’est un peu comme une formule mathématique très longue et très élaborée, qui permet à l’ordinateur de comprendre les ordres que vous lui donnez et de produire les réponses que vous attendez de lui. Métaphoriquement, c’est un peu comme dans un problème d’arithmétique. Le logiciel va donner à la machine les théorèmes et formules qui vont lui permettre de calculer et trouver la réponse à votre place. Pour vous, seuls seront visibles l’énoncé et la solution. Le système d’exploitation est le logiciel de base qui va harmoniser et coordonner l’ensemble des fonctions de l’ordinateur et sur lequel vont venir se greffer les logiciels spécifiques que vous voudrez utiliser comme, par exemple, un traitement de texte. Il existe aujourd’hui trois systèmes d’exploitations majeurs qui se partagent le marché. Il s’agit, sur Mac et PC, de Windows et Linux, et sur Mac uniquement de Mac Os X (lire : O.S.10 pour Operating system n°10, système d'exploitation n°10 en français). Quel que soit le système, celui-ci doit être installé sur votre ordinateur (c’est généralement déjà fait quand vous achetez votre machine), c’est-à-dire qu’il doit être copié sur votre disque dur.
Que se passe-t-il lorsque vous démarrez votre ordinateur ?
Lorsque vous appuyez sur le bouton de mise en marche, il se passe la même chose sur tous les ordinateurs. Tout d’abord, le disque dur se met en marche, rien ne peut commencer sans lui puisque c’est lui qui contient toutes les données permettant à l’ordinateur de fonctionner. Le disque dur va alors transférer les principales données du système d’exploitation à la mémoire vive afin que le processeur puisse y accéder rapidement. Vous pourrez suivre l’avancement de ce chargement sur votre écran car il est souvent illustré par des barres de progression, des roues qui tournent et autres gadgets graphiques qui n’ont pour but que de vous faire patienter.
3 – Les logiciels ou « applications » :
 
Cette page est en cours de rédaction.
Numeric-basic - contactez-nous
Numeric-basic - actualité
Numeric-basic - un ordinateur des usages
Numeric-basic - un monde numérique
Numeric-basic - numeric-basic et moi